2017 : De l’explicitation au dialogue constructif: programme

Stage en MARS  2017

Cinq journées de formation : du lundi 27 mars 2017 (9h30)

au vendredi 31 mars 2017 (17h)

soit 30 heures de formation

  Dialoguer de façon constructive c’est avant tout interroger

 le « comment » et non plus le « pourquoi ».

Il s’agit pour ce faire de dégager la structure de l’action vécue des commentaires et jugements qui en bloquent l’évocation.  

Revenant aux faits, le dialogue constructif se distingue de toute méthode interprétative et des pratiques comportementalistes.    

Le secret d’un dialogue constructif réside essentiellement dans la position de l’accompagnateur et dans sa façon de questionner les faits : apprendre à utiliser sa voix, sa posture et sa gestuelle ; acquérir des outils précis que nous détaillons ci après ; « savoir ce qu’il fait au moment où il le fait », de manière assurée et bienveillante.

Afin d’acquérir cette position, nous proposons quatre objectifs dans notre formation :     

1 –. Définir clairement le cadre relationnel et en être le garant par un contrat de communication établi dès les premiers instants de la rencontre. Construire une relation confiante, un contenant qui permet d’accueillir le vécu cognitif, émotionnel et relationnel de la personne accompagnée. Apprendre à « parler le langage de l’autre ».  

2 –. Faire évoquer des situations concrètes, vécues, dans les dimensions de l’action et de l’émotion à l’aide de questions spécifiques grâce aux outils de « l’entretien d’explicitation ». En pratiquant un questionnement sans jugement ni commentaire, faciliter l’émergence de la cohérence de la personne (sa façon d’être et d’agir). De ce point de vue, il est crucial d’acquérir les outils d’explicitation des liens d’attachement et de relation, ce questionnement étant l’une des bases solides de l’aide au changement.

3 –. Mettre à jour les éléments implicites qui parasitent les relations de la personne dans son contexte familial ou professionnel et les perturbent. Faire évoquer ainsi les tentatives de solution que la personne a déjà mises en œuvre, sans résultat satisfaisant. Accompagner une définition claire de ce qui fait problème, et du but recherché par la personne, en acquérant une vision plus systémique de la situation.  

4 –. Apprendre à construire et à proposer de petites expériences à mettre en œuvre par la personne, pour lui permettre de découvrir un nouveau point de vue plus satisfaisant quant à la situation-problème. Elle pourra ainsi choisir la direction vers laquelle elle souhaite progresser seule ou en continuant à être accompagnée.   

« Un véritable entretien me fait accéder à des pensées dont je ne me savais pas capable, et je me sens suivi quelquefois dans un chemin inconnu de moi-même et que mon discours, relancé par autrui, est en train de frayer pour moi. » a écrit le philosophe Maurice Merleau-Ponty.

Comment y parvenir ? : La formation met en œuvre, pour chaque étape décrite ci-après, un apprentissage expérientiel : pour chaque journée, les formateurs proposent des exercices, des jeux de rôle, des présentations de situations concrètes, avec les références et apports théoriques qui les fondent.

L’entretien d’explicitation est utilisé comme « boîte à outils » centrale développée par nos soins en une démarche d’accompagnement constant du groupe et de chaque stagiaire. Elle permet l’expression d’informations fiables et la prise de conscience.

L’initiation à l’explicitation des liens d’attachement forme le deuxième volet - deuxième pilier - d’une intervention individuelle ou familiale qui va en profondeur.

Les éléments actuels de l’analyse systémique ouvrent la voie à la construction d’expériences à proposer aux personnes qui consultent: cet aspect de la formation développe les potentialités créatives des professionnels .

Chaque participant peut ainsi s’impliquer et apprécier son assimilation et son appropriation de la « position constructive » définie précédemment.

Un dossier individuel est remis à chaque stagiaire, avec documents pédagogiques et bibliographie commentée.

Une évaluation est proposée en fin de stage.

Bibliographie

Ancillotti J.P. et Coudray Catherine, La thérapie constructive par le dialogue et par l’action, 2006. 

Vermersch P., L’entretien d’explicitation, ESF, Paris, 1994-2015. 

Renseignements et inscriptions auprès de Catherine Coudray au 06.07.35.47.18  ou par mail à metamorphoses.assoc@wanadoo.fr 

 

 

 Accéder à la fiche d’inscription

{Retour à l’accueil} 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Les commentaires sont fermés.